Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Dumbledore est gay" (une traduction maison)

Traduction d'une dépêche Associated Press publiée ce soir dans The Advocate. Le commentaire est ici.

« Après que l'auteur J.K. Rowling a révélé que le maître sorcier Albus Dumbledore était gay, certains aspects de la relation entre celui-ci et son rival Gellert Grindelwald apparaissent sous un jour nouveau.
L'auteur britannique a stupéfié ses fans au Carnegie Hall de New-York, lorsqu'à la question d'un jeune lecteur sur les amours de Dumbledore elle a répondu qu'il était gay et qu'il était amoureux de Grindlewald, qu'il avait vaincu des années auparavant lors d'un amer combat.
« Vous ne pouvez pas imaginer combien cette idée m'a étreint, m'a enflammé, Harry » dit Dumbledore dans Harry Potter et les reliques de la mort, le septième et dernier volume de la série fantastique au succès sans précédent.
La nouvelle a suscité un choc puis des applaudissements dans le Carnegie Hall, dernière étape de la brève tournée de Rowlings aux Etats-Unis, avant de générer des millers d'e-mails sur les sites de fans d'Harry Potter à travers le monde. Quelques uns manifestaient de la déception ou de l'indifférence, mais la majorité étaient favorables.
Melissa Anelli, webmaster du site de fans "the leaky cauldron" a émis auprès d'Associated Press l'opinion que « la désignation d'un personnage d'Harry Potter comme homosexuel devrait beaucoup faire en faveur de la tolérance envers l'homosexualité ». Et d'ajouter : « En présentant quelqu'un d'aussi respecté, talentueux et humain comme quelqu'un [sic] qui se trouve être gay par ailleurs, elle accrédite l'idée que l'homosexualité d'une personne n'est pas quelque chose dont il faut avoir honte »
« "Dumbledore est gay" est un peu le genre de gros titre qui vous chamboule un vendredi soir, et ce n'est certainement pas ce à quoi je m'attendais » a renchéri Patrick Ross, un fan de Harry Potter basé à Rutherford (New Jersey), avant d'ajouter « [Mais] un personnage gay dans la série la plus populaire au monde est un grand pas en avant pour Jo Rowling et pour les droits des gays. »
Dumbledore  pourrait devenir le plus célèbre personnage homosexuel de la littérature pour enfant, mais il n'est certainement pas le premier. And Tango Makes Three de Justin Richardson et Peter Parnell, qui raconte comment deux pingouins mâles élèvent un bébé pingouin, a décroché un record de plaintes de parents et d'éducateurs auprès de l'Association des bibliothèques américaines.
En 2005, la chaîne PBS avait décidé de ne pas diffuser un épisode de Postcards From Buster (Cartes-postales de mon pote) qui avait été critiqué par la secrétaire d'Etat à l'éducation Margaret Spellings parce qu'il présentait un personnage de lesbienne. Les livres de la série Harry Potter ont eux aussi subi des retraits des rayonnages des écoles et des bibliothèques, car des groupes chrétiens affirmaient qu'ils faisaient la promotion de la sorcellerie.
Dans la série de Joan Rowling, Gellert Grindelwald est un mauvais sorcier qui a terrorisé les gens une génération avant Lord Voldemort. Les lecteurs avaient entendu parler de lui dans le premier ouvrage, Harry Potter à l'école des sorciers, comme ayant été vaincu par Dumbledore. Dans Harry Potter et les reliques de la mort, les lecteurs apprennent qu'ils ont été auparavant amis.
« Ni Dumbledore ni Grindelwald semblent jamais n'avoir évoqué cette amitié de jeunesse dans leur vie ultérieure. » écrit Rowling « N'importe comment, il n'y a pas de doute que par émoi, fatalisme et ses disparitions occasionnelles, Dumbledore a retardé de cinq années son offensive contre Gellert Grindelwald. Est-ce un reste d'affection pour l'homme ou la crainte que soit révélé que celui-ci a été son meilleur ami qui l'a fait hésiter ? »
Jeune homme, le brillant et puissant Dumbledore a été contraint de retourner au domicile familial pour veiller sur sa petite soeur malade mentale et sur son jeune frère. Comme il le reconnaît auprès d'Harry, c'est un fardeau qui l'a contrarié, parce qu'il a entravé le brillant avenir auquel il se destinait.
Ultérieurement, Grindelwald, décrit par Rowling comme « aux cheveux blonds dorés, au visage enjoué », apparaît après avoir été renvoyé de sa propre école. Sa tante, Bathilda Bagshot, évoque leur rencontre : « Les garçons se sont trouvés d'emblée. » Dans une lettre à Grindelwald, Dumbledore évoque leurs plans pour prendre l'ascendant sur le monde des sorciers : « Si tu n'avais pas été renvoyé, nous ne nous serions jamais rencontrés. » Les lecteurs de la série avaient déjà spéculé à propos de Dumbledore, ayant remarqué qu'il n'avait aucune relation étroite avec des femmes et un passé trouble et mystérieux.
« Tomber amoureux peut nous aveugler » a dit Rowling vendredi à propos des sentiments de Dumbledore pour Grindelwald, ajoutant que Dumbledore avait été « horriblement, terriblement déçu. »
« Son amour, a-t-elle fait observer, a été une grande tragédie »

Hillel Italie, Associated Press

 

 

Jérémie 20/02/2011 05:03



"Ce qui se fait par amour se fait toujours par-delà le bien et le mal " Nietzsche.



Joannic Arnoi 21/02/2011 11:31



Peut-être. J'aimerais me convaincre que l'amour est davantage qu'un mot et embrasse une classe de sentiments qu'ont ne pourrait pas mettre tout aussi bien dans des boîtes diverses. Mais la
métaphysique de l'amour n'est pas moins frelatée que tout autre.