Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Matthew Shepard

Matthew-Shepard-head-shot.jpgMatthew Shepard est un jeune Américain né le 1er décembre 1976 à Casper dans le Wyoming. A la fin du lycée, il est parti en Suisse suivre un cursus de l'Ecole américaine. Il y a amélioré sa maîtrise de l'allemand et de l'italien. De retour aux Etats-Unis, il a étudié les sciences politiques et les langues à l'université du Wyoming à Laramie. Le 7 octobre 1998, il a été kidnappé et torturé par deux hommes, qui l'ont ensuite laissé pour mort. Le 12 octobre, il a succombé à ses blessures. Depuis cette date, il est devenu le symbole de tous les crimes de haine homophobe commis chaque année aux Etats-Unis. Ses parents, et tout particulièrement sa mère, Judy, sont devenus des figures de proue du combat contre la haine infâme, et pour que cesse l'expulsion de centaines d'adolescents par leur famille lorsque leur homosexualité est révélée.
Ce phénomène, relativement restreint dans les sociétés latines d'Europe, est terriblement répandu aux Etats-Unis, notamment dans les milieux de l'extrême-droite religieuse, où tout jeune gay est soumis à l'alternative des centres de rééducation ou de l'expulsion. Des sociétés prospères comme Exodus international offrent des "réhabilitations" (reparative therapy) qui sont des hauts lieux de mutilation psychique, dénoncés officiellement par l'Association américaine de psychiatrie. Outre qu'ils n'ont jamais rendu "hétérosexuel" qui que ce soit, ces centres sont régulièrement dénoncés pour leur fonctionnement, entre condition carcérale, embrigadement idéologique et torture morale. Quant à ceux qui ne sont pas expédiés dans ces goulags d'un nouveau genre, on en retrouve une bonne partie dans les grandes villes du pays, à la rue, souvent condamnés à la prostitution pour survivre.
Matthew Shepard avait la chance d'avoir des parents ouverts et compréhensifs, ce qui ne lui a pas épargné la vie. Durant ses années à l'université du Wyoming, il ne faisait pas mystère de son homosexualité. De toute évidence, il a été tué parce que le témoignage de son existence était insupportable pour certains. Des organisations proches de l'extrême-droite religieuse ont essayé de le discréditer dans les années qui ont suivi son assassinat, en le dépeignant comme un prostitué et un garçon de mauvaise vie. La nature calomnieuse de cette campagne a fini par être révélée, à force de témoignages patients. Quand bien même Matthew Shepard eût été un prostitué, cela n'aurait justifié en aucun cas des circonstances atténuantes pour ses deux meurtriers. En l'occurrence, ce n'était pas le cas. D'après de nombreux témoignages recueillis sur internet, c'était un garçon formidable, épris de justice et respectueux des autres.
Judy Shepard fait partie des figures de proue pour que la condition des jeunes non hétérosexuels s'améliore aux Etats-Unis. Elle a créé une fondation au nom de son fils pour lutter contre toutes les formes de discrimination. Récemment, la dite fondation a ouvert un site interactif en ligne destiné aux jeunes LGBTQQ (lesbian, gay, bisexual, transexual, queer and questionning).